Frene66: Fédération pour les Espaces Naturels et l’Environnement
SECTEUR SAUVEGARDE DE PERPIGNAN : FEU VERT POUR CONTINUER LA CASSE PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 24 Mai 2019 12:02

L’enquête publique portant sur la sauvegarde du patrimoine et la mise en valeur de Perpignan (PSMV) avait soulevé une émotion considérable parmi les riverains concernés, les associations et tous les amoureux du patrimoine catalan.

 La participation du public avait été très importante et l’enquête qui se déroulait à la sauvette avait dû être prolongée.

 Il s’agissait ni plus ni moins de poursuivre la brutalité des démolitions des quartiers anciens de St Jacques et de St Matthieu avec à la clef quelques gadgets comme l’ascenseur pour rejoindre la place du Puig.

 Cela n’a nullement contrarié le commissaire enquêteur qui vient de publier un avis favorable sans réserve.

 Nous retiendrons que sa démarche prétend s’appuyer sur un consensus entre « opposants » et « favorables » au motif que tous veulent la réhabilitation des quartiers pauvres. Il s’agit d’un raisonnement mensonger puisque la réhabilitation ne peut se confondre avec les destructions programmées des différentes opérations contenues dans le document.

 Les conclusions de ce rapport portent aussi à croire que le commissaire enquêteur n’a pas compris ce dont il s’agissait puisque dans une recommandation - qui n’a aucune valeur juridique - il demande : « de  réaliser une expertise des lieux et des sites avant toute intervention dans le secteur sauvegardé, tant sur les immeubles, le bâti ou les îlots à modifier ou à réhabiliter ou à démolir. »

·On croit rêver puisque c’est l’objet même des documents qui étaient soumis à l’enquête publique…

 L’application du plan de sauvegarde de 2007 s’est faite dans des conditions indignes vis-à-vis des valeurs sociales et morales que la France met en avant. La destruction d’îlots entiers conduit à l’expulsion des populations qui y vivent depuis des décennies et fait le jeu des spéculateurs, comme en témoignent les prétendues opérations d’utilité publiques à St Matthieu.

 Le nouveau plan ne peut qu’amplifier la crise sociale alors que Perpignan - et tout particulièrement son centre-ville - est victime des choix immobiliers et commerciaux d’une oligarchie indifférente à la vie quotidienne de ses habitants.

Ce document d’urbanisme prétendument de sauvegarde accentue la gravité du précédent et il doit trouver, dans l’opposition constructive et diverse de la société roussillonnaise, une réplique à ce qui n’est qu’un avatar de l’inculture et du mépris politique.

 
SAINTE-MARIE-la-MER : les camping-cars font table rase d’une zone naturelle PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 24 Mai 2019 11:54

 La construction actuelle d’une aire de service pour camping-cars à Sainte Marie-la-Mer (Pyrénées-Orientales) se crée dans l’illégalité la plus invraisemblable.

 Le maire de Sainte-Marie ferme les yeux sur l’agrandissement illégal de cette aire de service de plus de 46 000 m2, construite sans autorisation d’urbanisme.

Lire la suite...
 
CAUDIES de FENOUILLEDES : L’Herminette et le Tilleul PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 05 Avril 2019 13:58

A l’occasion de l’inauguration d’une salle de projection dans l’ancienne école du village de Caudiès, en présence de Mme Hermeline Malherbe, présidente du conseil départemental, nous avons appris que les trois arbres de la courette de l’école allaient être abattus.

Ils rejoignent en cela tous les arbres centenaires dont les racines sont un obstacle pour la nouvelle dalle, aménagement absolument nécessaire et somptuaire au programme du maire, surtout dans cette période pré-électorale.

Lire la suite...
 
Port-Vendres : le « Grande America » ne viendra pas ! PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 05 Avril 2019 14:25

Et maintenant…
Que l’autoroute ferroviaire entre Perpignan et Luxembourg est prolongée jusqu’à Barcelone permettant de lutter contre les pollutions des camions,

Et maintenant…
Que la ligne ferroviaire de St Charles à Rungis sera bientôt fermée par manque de fret,

Lire la suite...
 
Rail transfrontalier : premiers succès côté catalan PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 16 Février 2019 14:43

 Après plus de 8 années de revendications depuis la 1ère fête du train à Portbou organisée le 18 septembre 2010, celle de Collioure le 9 mai 2015 puis la journée de Llançà le 10 novembre dernier, les associations d'usagers du train en Catalogne et dans les Pyrénées-Orientales ainsi que les associations de protection de l’environnement obtiennent enfin une amélioration des connexions transfrontalières entre Cerbère et Portbou avec la mise en place d'un nouveau service sur la ligne "Barcelona-Portbou-Cerbère" à compter du 11 février 2019 (*).

Lire la suite...
 
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »

Page 1 sur 25

Qui est en ligne ?

Nous avons 9 invités en ligne