PAUVRE GATTILIER PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 29 Août 2012 15:31

L’interview de M. Jean-Claude PORTELLA, maire de CERBERE dans le journal de l’INDEPENDANT du 17 août 2012, révèle la profondeur de notre ignorance. Nous apprenons que deux périls menacent notre Côte Vermeille : le Gattilier, mais aussi, indirectement, le Réseau NATURA 2000 et, au- delà, ceux qui se fourvoient, en voulant défendre la biodiversité et notre patrimoine naturel.

Ainsi, « le blocus imposé par le réseau écologique européen sous prétexte de protection du Gattilier » mettrait en péril la vie des personnes et de leurs biens en empêchant les travaux d’élargissement de la route départementale 914, allant en Espagne par le littoral.

Place Arago

Il s’agit évidemment d’occuper, à la suite des dramatiques incendies, le terrain médiatique et de poursuivre le dénigrement du réseau européen Natura 2000 qui reste la bête noire des élus bétonneurs.

L’échec récent, devant la cour administrative d’appel de Marseille, du maire de CERBERE dans une opération immobilière à flanc de montagne du fait de cette protection apparaît en filigrane dans cette interview.

La volonté aussi d’associer la protection de « l’arbre au poivre » aux risques des intempéries et autres catastrophes montre à quel point le prétendu « développement économique durable » se résume à poursuivre l’étalement touristique.

Face à ces propos, les associations de protection de la nature considèrent que la biodiversité des milieux méditerranéens constitue un patrimoine fondamental pour la vie. Si, comme l’affirme certains, « la Côte Vermeille est la vitrine du Territoire », les propos irresponsables sur le réseau Natura 2000 et contre les quelques protections réglementaires existantes sont un pavé dans la vitrine.

Nous aimerions que le Gattilier, plante médicinale utilisée dans les traitements hormonaux, soit considéré comme une richesse et même un atout du territoire et qu’au lieu d’en exiger l’éradication, les responsables s’occupent du nettoyage des ravins, où s’accumulent des masses de déchets divers et variés qui polluent les ruisseaux et provoquent des embâcles en cas de fortes pluies.

Les fruits du Gattilier ont la propriété d'atténuer les manifestations désagréables liées au cycle féminin et de calmer les ardeurs sexuelles de l'homme. Cela serait-il une tare supplémentaire?

Mise à jour le Mercredi, 29 Août 2012 15:41
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 9 invités en ligne