PERPIGNAN- PLACE DE BELGIQUE PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 18 Février 2011 15:57

Les « insalubres »  font une visite guidée pour M. le Maire

Forte mobilisation des riverains et amis de la Place de Belgique face aux projets de destruction de deux îlots du quartier. Après une campagne rapide mais déterminante l’association de défense du Village Gare - Place de Belgique a pu montrer au maire – qui apparemment n’avait jamais visité le quartier - le caractère insoutenable du projet dit de requalification de quartier dégradé. C’est dans un attroupement bon enfant que les « insalubres » ont ouvert  leurs maisons et appartements dont les façades sont en général en parfait état, et même pour certaines récemment rénovées.

Voilà une démonstration qui permettra à l’Etat d’économiser 15 millions d’euros en destruction inutiles et aidera à requalifier les compétences des auteurs du dossier agréé  par Messieurs BORLOO et ALDUY.

Signez la pétition en ligne sur le site de l’association de défense « Village de la Gare et de la Place de Belgique »

 
Destruction du mas Molène PDF Imprimer Envoyer

La dynastie vient d'avoir la peau du mas Molène

Dans la grande tradition dynastique des démolisseurs, d’Edmond BARTISSOL à Jean-Paul ALDUY, la ville de Perpignan vient encore d’être frappée dans son patrimoine immobilier : le Mas Molène, face au nouveau lycée, a été abattu.

Mise à jour le Jeudi, 16 Décembre 2010 14:12
Lire la suite...
 
Destruction du Jardin Bausil PDF Imprimer Envoyer

Inculture, mensonges, et catafalques

Les urbanistes de l’archipel-fiction font appel à toutes sortes de termes anciens et attractifs pour détruire les espaces publics ombragés de Perpignan. Le quai Vauban devient « ramblas », le jardin Bausil devient « mail » piétonnier et bientôt la prison du Castillet sera gratifiée d’un « parvis ». Tous ces artifices de langage ne parviennent pas à camoufler l’inculture urbaine et les grossiers mensonges.

Mise à jour le Jeudi, 16 Décembre 2010 14:09
Lire la suite...
 
Perpignan: le pourrissement de l'espace publique PDF Imprimer Envoyer

Mme Albanel, débarquée du ministère de la culture, a souhaité en son temps venir au secours de l’ex-maire de Perpignan et de son architecte des bâtiments de France et a fait appel de la décision du tribunal administratif condamnant sévèrement les « aménagements » de la place Arago.

L’audience à la cour administrative d’appel de Marseille se tiendra le 15 janvier et la fédération FRENE 66 y sera représentée par son Président, Marc Maillet.

Mais y a-t-il eu des changements dans le traitement des espaces publics à Perpignan ?

Mise à jour le Mercredi, 01 Décembre 2010 15:36
Lire la suite...
 
Place Arago PDF Imprimer Envoyer

Place Arago à Perpignan: maire et ministre déboutés par la cour d'appel

L’acharnement de M. Jean-Paul ALDUY, ancien maire de Perpignan et de Mme Christine ALBANEL, ancienne ministre de la culture à prouver la régularité de la destruction de la place Arago à Perpignan vient de se fracasser en cour d’appel.

Mise à jour le Jeudi, 23 Décembre 2010 18:13
Lire la suite...
 
« DébutPrécédent123SuivantFin »

Page 3 sur 3

Qui est en ligne ?

Nous avons 7 invités en ligne