VINGRAU : le Ministère de l’environnement et le carrier déboutés PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 22 Septembre 2018 21:19

 Par deux arrêts en date du 14 septembre la cour administrative d’appel de Marseille (*) vient, après le tribunal administratif de Montpellier, de débouter sèchement le ministère dit de l’environnement, de l’énergie et de la mer ainsi que la société La Provençale SA.

Lire la suite...
 
PERPIGNAN - TORCATIS : livraison des cercueils PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 12 Août 2018 14:25

 La municipalité PUJOL - ALIOT a bien fait les choses en prévision de la canicule qui ne manquera pas de frapper d’insolation tout promeneur qui se dirigera à la recherche de la fraîcheur de l’ancien Jardin Exotique, à la Digue d’Orry, avenue Torcatis.

Lire la suite...
 
LOI LITTORAL : Dents creuses, appétit féroce PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 31 Mai 2018 19:59

Une nouvelle fois - mais c’est rituel dans le panorama parlementaire français - la loi Littoral dérange puisqu’elle est encore la seule à pouvoir encadrer l’urbanisation galopante ardemment mise en œuvre par les maires et les lobbys de l’immobilier et du BTP sur les côtes.

Lire la suite...
 
LA DESTRUCTION DES ARBRES ET DES PARCS ACCENTUE LA CANICULE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mardi, 31 Juillet 2018 18:05

 Par un paradoxe technocratique le département des Pyrénées-Orientales vient enfin d’être classé en vigilance orange canicule. Et pourtant la ville de Perpignan détient des records de chaleur dans la continuité depuis plus d’une semaine. Et c’est dans la continuité d’un mandat hors de contrôle que la municipalité PUJOL - ALIOT, majorité et opposition réunies, impose à la population l’abattage de tous les grands arbres de la ville.

Mise à jour le Samedi, 22 Septembre 2018 21:30
Lire la suite...
 
Publicité tapageuse et agressive PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 21 Mai 2018 11:02

Les animaux sauvages victimes d’une campagne contre le harcèlement sexuel :

Le jury de déontologie publicitaire donne raison à la LPO

Pour inviter à dénoncer le harcèlement sexuel, la société Havas a réalisé, pour la région Ile de France, trois affiches mettant en scène des femmes isolées, dans un environnement naturel hostile, face à un loup, un requin et un ours. Il s’agissait de symboliser la peur du prédateur. Ses affiches ont été apposées dans les transports en communs parisiens par la SNCF, la RATP et la société Métrobus.

Comme de nombreux citoyens sensibles à la question écologique et qui l’ont fait savoir, la LPO a été choquée par l’utilisation de la métaphore de « l’animal sauvage, prédateur de l’homme, qui serait préjudiciable à l’espèce humaine ». Elle a donc saisi le jury de déontologie publicitaire qui a convoqué une audience le 13 avril dernier : sa décision, qui donne raison à la LPO, a été communiquée aux principaux intéressés ce jour. Les promoteurs de cette campagne ont 15 jours pour faire appel.

Lire la suite...
 
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »

Page 1 sur 23

Qui est en ligne ?

Nous avons 37 invités en ligne