MONIQUE DAUBRESSE-BALAYER, UNE FEMME D’EXCEPTION PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 06 Octobre 2011 18:55

La militante associative s’est éteinte à Nominingue (Rivière rouge – Québec)

C’est avec une grande tristesse que les militants écologistes des Pyrénées-Orientales· ont appris le décès de
Mme Monique DAUBRESSE-BALAYER survenu au Québec, après un long et douloureux combat ·contre la maladie.

Mise à jour le Jeudi, 06 Octobre 2011 21:03
Lire la suite...
 
PERPIGNAN- PLACE DE BELGIQUE PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 18 Février 2011 15:57

Les « insalubres »  font une visite guidée pour M. le Maire

Forte mobilisation des riverains et amis de la Place de Belgique face aux projets de destruction de deux îlots du quartier. Après une campagne rapide mais déterminante l’association de défense du Village Gare - Place de Belgique a pu montrer au maire – qui apparemment n’avait jamais visité le quartier - le caractère insoutenable du projet dit de requalification de quartier dégradé. C’est dans un attroupement bon enfant que les « insalubres » ont ouvert  leurs maisons et appartements dont les façades sont en général en parfait état, et même pour certaines récemment rénovées.

Voilà une démonstration qui permettra à l’Etat d’économiser 15 millions d’euros en destruction inutiles et aidera à requalifier les compétences des auteurs du dossier agréé  par Messieurs BORLOO et ALDUY.

Signez la pétition en ligne sur le site de l’association de défense « Village de la Gare et de la Place de Belgique »

 
Port-Vendres en pleine crise : quel avenir pour la pêche artisanale ? PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 14 Février 2011 19:23

Il y a quelques décennies, la pêche à Port-Vendres était un secteur florissant. Au fil de l’eau et du temps qui passe, les bateaux de pêche ont pris le large et la flottille s’est amenuisée. Il ne reste plus qu’un seul chalutier à Port-Vendres, quatre lamparos et une dizaine d’embarcations "petits métiers".

Mise à jour le Vendredi, 18 Février 2011 15:22
Lire la suite...
 
ETANG de CANET – ST NAZAIRE PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 18 Février 2011 15:06

L’association de défense estime à 216 715 €

les travaux nécessaires à rétablir les échanges avec la mer


Alors que les gestionnaires multiples de l’étang – et notamment la communauté d’agglomération Perpignan-Méditerranée – proposent la réouverture d’un nouveau grau inefficace pour la somme rondelette de1 900 000 €, l’Association de Préservation et de Valorisation des Zones humides de CANET a fait établir un devis pour la destruction des vannes et des épis qui perturbent depuis 30 ans les échanges mer-étang pour la somme de 216715 €. Chercher l’erreur !

Le gaspillage de l’argent public pour l’entretien de la situation actuelle qui asphyxie l’étang coûte à elle seule 1 394 550 € (selon le document d’objectif du site Natura 2000). Les études effectuées - sans aucune efficacité pratique - doivent porter elles sur plusieurs dizaines de millions d’euros.

L’étang n’est pas qu’un problème d’écologie, c’est aussi un problème à soumettre à la cour des comptes.

 
3ème QUAI de PORT-VENDRES. VERS L'ANNULATION JUDICIAIRE PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 02 Février 2011 14:57

Le Rapporteur public du Tribunal administratif de Montpellier demandera l'annulation de l'arrêté préfectoral qui a autorisé le Conseil général des Pyrénées-Orientales à constuire un 3ème quai à la plage des Tamarins sur la commune de Port-Vendres.

Cette décision avait déjà été suspendue par le juge des référés du même tribunal.

Selon le nouvel usage introduit dans le fonctionnement des tribunaux administratifs, et avant l'audience qui se tiendra à Montpellier le vendredi 4 février à 10h30, le Rapporteur public, chargé de dire le droit et de proposer des conclusions au contentieux, a mis en ligne sur le site du Tribunal administratif le sens de ses conclusions.

Il demande l'annulation de la décision préfectorale au motif de l'insuffisance de l'étude d'impact.

Cette analyse va dans le sens des requêtes déposées par les associations de défense du site "Port-Vendres Nature Environnement"," "Port-Vendres aux Port-Vendrais" et de la FRENE 66.

Celles-ci soutiendront devant le tribunal toutes les insuffisances de la procédure et le manque flagrant de prise en considération des nuisances tant pour la population (pas d'étude de danger, pas d'information et de traitement du bruit et des pollutions) que pour le milieu naturel (herbiers de posidonies) et les paysages (destruction d'une plage appartenant au patrimoine du littoral catalan).

 
« DébutPrécédent212223SuivantFin »

Page 21 sur 23

Qui est en ligne ?

Nous avons 8 invités en ligne