LACS de MATEMALE et PUYVALADOR : projet de centrales photovoltaïques flottantes PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 15 Novembre 2019 20:09

Après l’éventration des paysages de la CERDAGNE par la centrale solaire de LLO, il ne fallait pas que le CAPCIR échappe au massacre. Les projets cette fois consistent à recouvrir de panneaux photovoltaïques les eaux des barrages de MAYEMALE et de PUYVALADOR.

 Pour EDF il s’agit d’obtenir - si ce n’est déjà fait - de la DREAL des autorisations « temporaires » sur les 25 ha de ces lacs afin d’améliorer ses profits. Mais le temporaire durera au moins jusqu’au 2047 !

 

 Le conseil municipal de PUYVALADOR a déjà pris des dispositions pour faciliter en exclusivité le travail d’EDF Renouvelables France pour les conventions et les servitudes.

 La virulence des maires du CAPCIR pour soutenir la centrale de LLO - alors même que leurs conseils municipaux n’en avaient pas débattu - s’était manifestée lorsque la FRENE porta l’affaire devant le tribunal administratif. Ils vont sans doute en être récompensés aujourd’hui en retour par le soutien unanime des maires de CERDAGNE et du CONFLENT.

 Moralité : les intérêts paysagers et écologiques du territoire sont souvent liquidés par ceux-là même qui crient qu’ils sont abandonnés…

 Signez la pétition http://chng.it/cycrNCq2

 

Qui est en ligne ?

Nous avons 30 invités en ligne