A Perpignan, les bancs n’ont pas été grillagés mais tout simplement enlevés ! PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 01 Janvier 2015 14:48

Après la minéralisation de toutes les places de la ville (Catalogne, Arago, Castillet…) et la destruction des jardins et espaces verts (Bausil, Terrus, Serrat d’en Vaquer…), la municipalité de Perpignan vient d’enlever quasiment tous les bancs de la ville.


Disparus les bancs en béton de l’ancien jardin Bausil, transformé en « mail » venteux et vaniteux ! Enlevés les bancs en fer le long des quais de la Basse (Quai Nobel - rue du Lycée …), transformés en sanisettes pour chiens ! Détruites les banquettes de la place Magenta, devenu un espace néant !

Lire la suite...
 
PERPIGNAN : le jackpot de la misère PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 15 Juillet 2014 14:04

C’est avec indécence que la presse et la plupart des commentaires se sont repus d’une manne d’argent qui tomberait avec la rénovation urbaine sur les quartiers pauvres de Perpignan, parce que pauvres… certains ont même jalousés ces pauvres … Mais de quoi parle-t-on ? De la rénovation urbaine, c'est-à-dire de fonds strictement aux mains des élus et des politiciens et qui n’atteignent évidemment pas les poches des pauvres. Il suffit de savoir comment on été dépensés les millions de la rénovation urbaine précédente, supervisée par le Maire Jean-Paul Alduy qui a présidé les destinées de l’Agence nationale de la rénovation urbaine, avant un départ anticipé de ce poste - assez mal éclairci et qui avait été agrémenté par les propos de Georges Frèche lors du Grenelle de l’Environnement au Palais des Congrès de Perpignan, le 12 octobre 2007.

Lire la suite...
 
LE SCOT PLAINE DU ROUSSILLON UN DOCUMENT « MONSTRE » PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 06 Février 2014 11:48

DES CHIFFRES MONSTRES

84 communes dont 8 dans le Massif des Aspres qui n’ont rien de commun avec la plaine du Roussillon.

Un syndicat mixte de 65 conseillers avec10 vice-présidents désignés et sans mandat direct des 344 000 habitants.

Dix ans de cogitation et surtout de dérogations pour permettre aux communes de bétonner à l’aise.

Une volonté affichée de poursuivre « l’accueil de population » avec un objectif de 3 400 habitants par an.

Un refus d’appliquer la limitation de la destruction des terres agricoles à 50 % de la consommation constatée ces 10 dernières années.

Des consommations d’espaces annoncées de 1 700 ha pour l’habitat,  900 ha pour les zones « d’activités » et encore 150 ha pour les zones commerciales (en plus des autorisations déjà données).

11 000 habitants supplémentaires dans les communes du littoral. Des projets pharaoniques (Mémorial de Rivesaltes, complexe portuaire à CANET et au BARCARES …) ou capricieux (circuit du Roussillon, balnéothérapie…) mais aucune usine malgré une extension colossale des ZAC « logistiques ».

Lire la suite...
 
Perpignan-la-cata : Cri du cœur aux Beaux Arts ! PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 14 Octobre 2013 22:54

Après la construction et la destruction du kiosque des Beaux Arts, rue Foch à Perpignan, il semblait que l’embellissement - et le gâchis - en resteraient là. Non. Un traumatisme profond devait être exorcisé, celui de la révolte des étudiants des Beaux Arts en 2006, contre la fermeture de leur école envisagée par le maire Jean-Paul ALDUY ("Vous aimez Perpignan mais vous n’êtes même pas d’ici ! »). Et il n’est pas nécessaire de faire une grande analyse freudienne pour apprécier le soulagement du quartier St Matthieu : la révolution c’est fini !

Aujourd’hui l’artiste l’a bien compris : un slogan politique opportuniste vaut mieux que tous les talents artistiques, même dans une Haute Ecole d’Art !

Lire la suite...
 
C’était mieux avant … PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 27 Juin 2013 13:10

C’est une nouvelle rubrique. Non pour se nourrir de la nostalgie des lampes à huile mais pour illustrer le gâchis et la destruction dans les différents « progrès » des aménagements de toute sorte qui ruinent les communes.

En matière de patrimoine architectural, les destructions qui ont frappé et frappent encore Perpignan-la-catalane nous laissent un goût amer.

Lire la suite...
 
« DébutPrécédent123SuivantFin »

Page 2 sur 3

Qui est en ligne ?

Nous avons 7 invités en ligne